AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
MERCI DE PRENDRE EN PRIORITÉ LES RÔLES MASCULINS

Partagez | 
 

 Cara Leone Di Marco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Joshua Olivetti
« What we are now, we were once... »

■ Messages : 737
■ Age du Personnage : 25 ans
■ Logement : Citadella
■ Date d'arrivée à Vérone : 15/08/2010

♠ ♠ ♠ ♠
■ Relazioni & Famiglia:
■ Job: Peintre
■ Sono : amoureux(se)

MessageSujet: Cara Leone Di Marco   Dim 15 Aoû - 20:18

Per Cominciare...
.


Time, time, time again ; younger now than we were before...
    LEONE DI MARCO Cara
    Surnoms:
    Âge: 18 ans
    Statut: Célibataire
    Profession: Etudiante
    Nationalité: Italienne
    Groupe: Sono Testimone





FEAT. Taylor Swift

La storia della mia vita...
.




C'era una volta...
    Si les triplés, sept ans plus tôt, sont nés lors d’une matinée particulièrement froide, Cara, elle, a vu le jour sous un magnifique soleil d’été. C’était un cinq juillet, et lorsqu’elle ouvrit les yeux, ce ne fut pas seulement le regard de sa maman qu’elle croisa mais ceux de son père, des ses deux grands frères et sa grande sœur. Ils étaient tous là. Les enfants n’avaient pas assisté à l’accouchement, évidemment, mais ils s’étaient précipités dans la chambre une fois que leur père leur avait annoncé la naissance de leur petite sœur.

    La petite fille grandit donc à Vérone, chouchoutée par sa famille, suivant les traces de ses ainés – en moins casse-cou quand même (leur mère y veillait avec attention). Cara sut lire très jeune, et devint une enfant joyeuse qui riait tout le temps. Malgré la différence d’âge, elle préférait toujours aller au parc avec les triplés plutôt que d’aller faire les courses avec maman ; non, elle ne ferait pas ses devoirs tant qu’elle n’aurait pas raconté à Julian comment un drôle d’animal avait était apparu dans la nuit dans la cour de l’école.

    -Il était petit, et Massimo a dit qu’il ne fallait pas le toucher parce qu’il piquait. Après, Angela a essayé de le toucher avec un bâton, et là, il s’est roulé en boule ! Après, il ressemblait à ce qu’il y a dans la mer, les oursons, tu sais…

    Julian avait éclaté de rire avant de lui expliquer :

    -Ce ne sont pas des oursons mais des oursins, dans la mer. Et ce que tu as vu, ça s’appelle un hérisson. La maitresse ne te l’a pas dit ?
    -Non, elle a dit que c’était l’heure de rentrer pour finir les exercices… Comment tu dis ? Un Narrison ?
    -Hérisson.
    -Narrison.

    Cara continuait de grandir, vouant un véritable culte à ses frères et à sa sœur. Elle voulait porter les mêmes vêtements qu’Andrea, voulait aller jouer dehors avec Julian et Leandro même quand c’était trop tard (surtout quand c’était trop tard, en fait), ne voulait pas manger ces céréales-ci mais ceux-là parce que Leandro les préférait aussi… Sans eux, elle était perdue. Seul leur mère parvenait à la détacher d’eux et à la garder un peu en sécurité à la maison, faire en sorte que ses devoirs soient bien faits, qu’elle se tienne bien à l’école, contrairement aux triplés. Et dans l’ensemble, ce fut plutôt une mission accomplie : Cara se révéla être une élève modèle et douée, beaucoup plus sage que les trois premiers enfants.

    *


    Les parents avaient décidé de sortir. Une histoire d’anniversaire, visiblement. Mais l’anniversaire de maman, c’était le mois dernier, et celui de papa, un peu avant Noël, donc ce n’était pas encore… Andrea lui avait expliqué que c’était celui de leur mariage. Cara se dit qu’un jour, elle aussi elle fêterait son mariage. Mais elle emmènerait ses enfants, parce que ce serait plus drôle. En attendant, la maison fut étonnamment calme ce soir-là. Julian leur avait fait comprendre qu’ils devaient être sages, que c’était un peu leur cadeau pour la soirée des parents. Cara, ça ne la gênait pas, elle appréciait le calme. Elle s’était d’ailleurs endormie sur les genoux de sa grande sœur, tandis que les garçons regardaient la télé. Elle préférait la lecture, comme Andrea, mais elle n’avait pas encore l’âge de lire ce que cette dernière lisait. Dommage, elle aurait bien aimé comprendre comment on pouvait être captivée par autant de mots. Ça devait faire mal à la tête, à force… Cara lisait des livres, à l’école, mais ils étaient beaucoup plus petits. Et certainement plus amusants.

    « Les mots comptent. Les mots construisent et détruisent. Les mots restent. »
    Douglas Kennedy

    Elle avait fini par s’endormir. Il lui sembla qu’elle avait dormi une éternité quand Andrea la réveilla calmement. Il y avait des gens dans la maison. C’étaient des inconnus, et les parents n’étaient pas rentrés. Pourtant, ils leur avaient bien interdit de ne pas ouvrir aux personnes qu’on ne connaissait pas, parce qu’ils pouvaient être dangereux. Cara crut apercevoir un uniforme de policier avant d’être entrainée à l’étage par sa sœur. Les policiers n’étaient pas dangereux, au contraire. Et si Julian les avait laissé entrer, alors il n’y avait aucun souci à se faire. Seulement, Andrea paraissait anxieuse. Elle n’était pas dans son état normal. Mais Cara n’avait pas posé de questions, elle demanderait à maman lorsqu’elle serait de retour.

    Mais maman n’est jamais revenue. Maman n’a jamais repris son bébé dans ses bras. Maman est partie fêter son anniversaire de mariage, et elle est partie avec papa. Ils l’ont abandonnée. Ils ont abandonnés leurs enfants, sans même leur dire au revoir. Cara ne comprenait pas.

    -Ils sont où papa et maman ? avait-t-elle demandé le lendemain matin.
    -Morts. Ils sont morts, lui avait répondu Leandro.
    -C’est pas vrai… Tu mens. Tu mens ! Hein ? Julian ! Leandro me dit n’importe quoi ! Dis-lui d’arrêter !

    Mais Julian n’avait rien dit. Leandro n’avait rien ajouté. Andrea l’avait prise dans ses bras.

    Cara pleura toutes les larmes de son corps lors de l’enterrement de ses parents. Elle était beaucoup trop jeune pour encaisser le choc de façon impassible, elle ne comprenait pas pourquoi on les lui enlevait… Elle s’était réfugiée dans les bras de sa sœur, puis dans ceux de Julian. Dans ceux de Leandro, aussi. Au moins, elle était avec eux, et ils ne la laisseraient pas tomber.

    Non, en effet, ils ne la laissèrent pas tomber. On les lui arracha également. Ses deux grands frères furent expédier dans deux familles d’accueil différentes de celle d’Andrea et elle.

    -Julian ! Julian, tu vas où ? C’est dans cette voiture qu’on doit aller !
    -Cara, Julian ne vient pas avec…
    -Non, lâche-moi ! Je te connais pas ! Je veux aller avec mes frères !
    -Ta sœur reste avec toi, allez, viens maintenant.
    -Julian ! Attends-moi !

    Elle essaya de courir, de s’échapper des bras de celle qui voulait la séparer de ses frères, mais elle tomba et avant que Leandro (car il était le plus près) ne puisse la rattraper, la dame l’avait déjà ramassée et alla l’installer sur la banquette arrière de la voiture, où Andrea vint immédiatement la rejoindre. Cara cria, pleura, tapa contre la vitre en appelant ses frères, mais rien n’y fit. Désormais, il n’y avait plus que sa grande sœur pour veiller sur elle.

    Mais elle préféra se murer dans le silence. Elle avait perdu trop de personnes en si peu de temps. Elle n’était pas parvenue à digérer. Ils étaient si heureux, avant, et elle adorait rire ! Même à Andrea, elle ne lui adressait plus la parole. Elle la laissait la prendre dans ses bras, parfois, mais ne prononçait jamais rien. Peut-être que si elle continuait à se taire, ses parents viendraient briser son silence, peut-être que si elle ne mangeait que le strict minimum, ses frères apparaitraient pour lui remonter le moral et la forcer à avaler quelque chose de plus consistant. Julian avait fini par revenir, pour Noël. C’est certainement ce qui l’avait poussée à avancer sur le chemin de la parole, c’était un début. Le fait de le revoir lui avait vraiment fait du bien, l’avait aidé à sécher ses larmes, à respirer de nouveau.

    Quelques mois plus tard, elle parlait à sa grande sœur. Elle commençait peu à peu à se remettre du choc du déchirement brutal et imprévisible de sa famille. Cara reprenait goût à la vie, retrouvait son sourire et la lueur de ses yeux. La petite fille grandit et devint une adolescente.

    Lorsqu’Andrea les fit quitter la famille d’accueil pour un petit appartement quelques années plus tard, et tandis qu’elle écrivait son second roman, Cara ne cessait d’étudier. Ses ambitions de petites filles avaient refait surface, et il n’était pas question d’échouer de ce côté-là. Julian venait les voir de plus en plus souvent, et l’ado devint bientôt une jeune fille ravissante, pétillante, pleine de vie. La mort brutale de ses parents lui avait fait comprendre qu’on ne sait pas si demain, on sera toujours là. Alors elle profite. Même si en se convaincant de ça, au fond, elle sait que demain sera aussi beau qu’aujourd’hui. Parce qu’elle et les triplés ont assez souffert hier. Désormais, ils ont l’avenir devant eux. Cara adore trainer Andrea faire les boutiques, parce que son métier ne lui permet pas d’être constamment en jeans et en baskets. Ses études de droit international lui prennent énormément de temps, mais elle réussit toujours à caser ses sorties shopping et soirées entre amis. Oui, Cara est heureuse. Elle le serait un peu plus si Leandro venait plus souvent, il lui manque beaucoup plus qu’il n’y parait.

    Mais quand Julian est venu habiter avec elles, la plus jeune a senti que quelque chose n’allait pas. Andrea et lui ne se disputaient jamais autant, avant. Et Cara voit bien cette chose dans leurs regards, comme une révélation qu’ils ne peuvent se permettre de faire à voix haute. Même si elle ne le montre pas, la jeune fille se doute qu’ils lui cachent quelque chose, mais elle refuse tout bonnement de voir la réalité en face. Tant qu’ils ne lui disent rien, tout va bien. Tout ne peut qu’aller bien. Tout ira bien.

    Sauf que parfois, la désillusion est terrible, elle fait mal et nous arrache le cœur. Parfois, on n’arrive plus à se relever.





Ne vogliamo ancora più !
.


Amore Amore...
En grande romantique, Cara croit en l'amour. Le coup de foudre, les êtres faits l'un pour l'autre, les happy-ends, tout ça, elle y croit. Bien sûr, elle sait que ce n'est pas aussi simple, que sur chaque chemin il y a des obstacles plus ou moins faciles à franchir - elle est passée par là aussi. Non, elle n'a pas encore rencontré le grand Amour. Il y a eu les petites amourettes au lycée, quelques rencontres en dehors de l'université (puisque cette dernière est entièrement féminine)... mais jamais encore elle n'a eu envie de suivre l'autre jusqu'au bout du monde, de dire "si tu meurs, je meurs", de l'appeler même en tombant sur sa messagerie juste pour entendre sa voix... Cara rêve encore du Prince Charmant. Mais il est temps de te réveiller, princesse, ici, c'est la réalité...
Qualités & Défauts
Souriante ♪ Drôle ♫ Attachante ♪ Pétillante ♫ Optimiste ♪ Rêveuse ♪ Ambitieuse ♫ Sensible ♪ Honnête ♫ Digne de confiance ♪
Naïve ♠️ Têtue ♦️ Fragile ♥️ Bordélique ♣️ Dans la lune ♦️ Impatiente ♠️ Susceptible ♣️ Bavarde ♥️ S'emporte vite ♦️ Curieuse ♣️
Détails Physiques
Mis à part sa chevelure blonde (la même que sa grande soeur), Cara n'a pas vraiment de détail physique notable. Ah si, il y a ce tatouage à l'intérieur du poignet, un signe japonais, celui qui signifie l'amour. Elle l'a fait faire pour son seizième anniversaire; pas en l'honneur du petit-ami du moment, mais pour sa famille. Sa famille, c'est tout pour elle. Ses frères et sa soeur sont ceux qu'elle aime plus que tout.
Spoiler:
 
Style vestimentaire.
La mode et Cara, ça ne fait qu'un. La jeune fille a des centaines de catalogues dans sa chambre et ne se lasse jamais je les feuilleter à ses heures perdues. A ses pieds, les dernières bottes tendances, à son cou, un adorable collier fantaisie, variant les formes et les couleurs, elle s'appropriera les nouvelles collections mais uniquement parce que ça lui plait, pas parce que toutes ses amies s'habillent de la sorte. D'ailleurs, elle trouvera toujours un truc pour être différente. C'est aussi elle qui est obligée d'emmener sa soeur faire les boutiques, c'en est désolant le peu d'affaires mettables que cette dernière possède dans son placard. Même s'il déborde déjà, pour Cara, ce n'est pas assez. Mais attention, n'allez pas comprendre par là que la jeune fille ne juge que par les vêtements, au contraire, mais ce sont des accessoires qu'on ne peut se permettre de négliger. Il y aura très souvent de la couleur dans la garde-robe de Cara.


E tu...? Qui se cache derrière ta souris ?
.





    C'est quoi ton petit nom ou ton surnom ? On me surnomme Maë, ou le Truc Rose, au choix.
    Fille ? Garçon ? Hermaphrodite ? J'suis une fille.
    C'est quoi ton âge ? Et en année chien, ça donne quoi ? 16 ans dans... *compte* 4 mois.
    Tu viens d'où ? Neptune ?! Sans blague ? Moi aussi !! Ah bon, tu viens de Neptune ? Wouahou *-*. Moi je vis sur Mars. J'aime Mars.
    Comment t'as connu VDS ? Par Andrea et Julian. Enfin comme Julian, par Andrea.
    Et ça va, il te plait ? Y a plutôt intérêt en même temps ! J'aime beaucoup les couleurs ! J'ai du m'y reprendre à deux fois pour comprendre tout le contexte, mais j'aime (comment ça j'suis blonde ?).
    Une remarque à faire ? Parle maintenant, ou tais-toi à jamais ! Vlan ! *Wooo*
    T'as trouvé le code super bien caché ?
    Spoiler:
     
    En cas de guerre nucléaire... l'électromagnétisme produit par les bombes thermonucléaires pourrait-il endommager mes cassettes vidéo ? Gné ?
    On dit que seulement dix personnes au monde comprenaient Einstein. Personne ne me comprend. Suis-je un génie ? Moi aussi, moi aussi !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thybalt A. Andreotti
LA MANIPULATION & LA TRICHERIE ♠ sont un art, n’est pas Giulio Andreotti qui veut.

■ Messages : 3716
■ Age du Personnage : 25 ans
■ Logement : ANDREOTTI; 34 Via Barchetta ; Citta Antica
■ Date d'arrivée à Vérone : 12/12/2009

♠ ♠ ♠ ♠
■ Relazioni & Famiglia:
■ Job: Maire de Vérone
■ Sono : marié(e)

MessageSujet: Re: Cara Leone Di Marco   Dim 15 Aoû - 20:43

Ca y est la famille que j'ai imaginée est au complet
Bienvenue parmis nous princesse







Revenir en haut Aller en bas
http://vapore-dei-sospiri.bbactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cara Leone Di Marco   Dim 15 Aoû - 20:56

    Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Olivetti
« What we are now, we were once... »

■ Messages : 737
■ Age du Personnage : 25 ans
■ Logement : Citadella
■ Date d'arrivée à Vérone : 15/08/2010

♠ ♠ ♠ ♠
■ Relazioni & Famiglia:
■ Job: Peintre
■ Sono : amoureux(se)

MessageSujet: Re: Cara Leone Di Marco   Dim 15 Aoû - 20:57

Merci :) J'essaie de finir ma fiche ce soir cette nuit ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cara Leone Di Marco   Dim 15 Aoû - 21:20

Waaah la famille complète! oO
Bienvenue! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cara Leone Di Marco   Dim 15 Aoû - 22:12

Bienvenue à ma petite soeur de coeur! ^^
Bon courage pour la fin de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cara Leone Di Marco   Dim 15 Aoû - 22:26

Bienvenue belle blonde ! 74599
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cara Leone Di Marco   Dim 15 Aoû - 22:29

Welcome miss =D. Bonne continuation de fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joshua Olivetti
« What we are now, we were once... »

■ Messages : 737
■ Age du Personnage : 25 ans
■ Logement : Citadella
■ Date d'arrivée à Vérone : 15/08/2010

♠ ♠ ♠ ♠
■ Relazioni & Famiglia:
■ Job: Peintre
■ Sono : amoureux(se)

MessageSujet: Re: Cara Leone Di Marco   Lun 16 Aoû - 2:47

Merci à tous ^^
Voila, fiche terminée (normalement) !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thybalt A. Andreotti
LA MANIPULATION & LA TRICHERIE ♠ sont un art, n’est pas Giulio Andreotti qui veut.

■ Messages : 3716
■ Age du Personnage : 25 ans
■ Logement : ANDREOTTI; 34 Via Barchetta ; Citta Antica
■ Date d'arrivée à Vérone : 12/12/2009

♠ ♠ ♠ ♠
■ Relazioni & Famiglia:
■ Job: Maire de Vérone
■ Sono : marié(e)

MessageSujet: Re: Cara Leone Di Marco   Lun 16 Aoû - 8:51

    Et bien et bien cette fiche me semble parfaite ! J'ai adoré, et je valide, bien évidemment ! Bienvenue à Vérone, j'espère que tu t'y plairas autant que nous. N'hésite pas à aller fouiller à droite et à gauche histoire de voir toutes les possibilités qu'offre le forum, un petit guide est à ta disposition. Mais si tu as encore des questions, le Staff est, lui aussi, à ton entière disposition.







Revenir en haut Aller en bas
http://vapore-dei-sospiri.bbactif.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cara Leone Di Marco   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cara Leone Di Marco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vapore Dei Sospiri :: ADMINISTRATIF-
Sauter vers: