AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
MERCI DE PRENDRE EN PRIORITÉ LES RÔLES MASCULINS

Partagez | 
 

 QG DE CAMPAGNE : reppublicani europei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Maestro di Bachert

■ Messages : 157
■ Date d'arrivée à Vérone : 14/12/2009

♠ ♠ ♠ ♠
■ Relazioni & Famiglia:
■ Job: Ce que je fais dans la vie ? Je pourrie celle des autres ! Mouhahahahaha !
■ Sono : libertin(e)

MessageSujet: QG DE CAMPAGNE : reppublicani europei   Jeu 14 Juil - 21:01




Spadolini Ugo

53 ans ♣ marié ♣ né à Rome


Ugo Spadolini a été journaliste à L'Unità dont il fut le rédacteur en chef de 1992 à 1996. Il fut conseiller de la ville de Rome de 1976 à 1981, député du Parti communiste italien (PCI) et ensuite du Mouvement des Républicains européens (ancien PRI) de 1987 à 2001. Il a été vice-président du conseil et ministre des Biens culturels dans le gouvernement Romano Prodi I du 17 mai 1996 au 21 octobre 1998. De 1998 à 2001, il a été le secrétaire général des Démocrates de gauche. Le 13 juin 1999 il a été élu député au Parlement européen, où il a été membre de la Commission de la culture, de la jeunesse, de l'éducation, des médias et des sports. Il a été aussi Président de l'Intergroupe « Cinéma, Politique audiovisuelle et Propriété intellectuelle ». Il a été élu maire de Vérone une 1re fois en 2001 avec 53 % des suffrages, et a été réélu en 2006 avec 61,45 %. Personnalité consensuelle très douée pour la médiation, il entretient des relations excellentes avec la presse ainsi qu'avec les pouvoirs économiques de la capitale italienne. En 2000 la France lui décerne la Légion d'honneur (titre d'officier de la Légion d'honneur). Après la chute du gouvernement Prodi en janvier 2008, il démissionne de la mairie de Vérone pour se porter candidat aux élections législatives anticipées du 13 et 14 avril 2008. Il fut aussi le chef de file du Partito Democratico, candidat au poste de premier ministre au cas où cette formation l'emporterait. Après l'échec cuisant aux élections législatives, le 27 et 28 avril 2008 il doit subir l'affront de l'élection du candidat du Peuple de la Liberté Victoria De Castro, qui fut son adversaire aux élections de 2006 à la mairie de Vérone. Dès son installation, la nouvelle municipalité devra faire front face à des difficultés financières très lourdes, en partie dues à la gestion jugée trop dépensière de Spadolini. Depuis lors son étoile a un peu pâli. Une enquête judiciaire sur la politique de l'urbanisme à Vérone a remis en question sa gestion de la mairie, tandis que les attaques de la part de ses opposants à l'intérieur du PD se sont fait virulentes. Le 17 février 2009, il a annoncé sa démission de ses fonctions de dirigeant du Parti démocrate, pour ce concentrer à sa campagne pour la mairie de Vérone en 2011.




vie privée, vie publique.


Fils de Giovanni Spadolini (président du Conseil en 1981 et 1982, ministre de la Défense et ministre de l'éducation, entre autres) décédé en 1997, Ugo vient de divorcer de sa première épouse Flavia avec laquelle il a deux filles, Martina et Vittoria, pour convoler en secondes noces avec Natalia Bottari, de 30 ans sa cadette. Il est connu et critiqué pour aimer le luxe et la vie de château. Son remariage avec une jeune mannequin de 22 ans a, également, fait couler beaucoup d'encre. Depuis 2007 il vit à Rome, mais après avoir annoncé sa volonté de retrouver la mairie de Vérone, il s'est établi dans une des immenses demeures qui domine la ville, entrainant avec lui sa jeune épouse qui ne manque pas de se faire remarquer dans les nuits véronaises.


les grands points de la campagne.



Dans le but d'éviter des inégalités sociales nuisibles à la liberté des plus faibles, souhaite de plus fortes régulations économiques et plus d'entreprises d'État. L'accumulation de richesses par un petit groupe est vue comme une accumulation de pouvoirs par une petite faction de la société qui constitue une menace pour la liberté. Cela amène notamment à être en faveur de l'impôt progressif sur le revenu. Renforcement de la notion de propriété privée et de liberté individuelle. Enrichissement et prestige de la commune au détriment de l'individu amenant à un rayonnement global de la ville et non pas seulement à celle d'une poignée de véronais. Laïcité totale du gouvernement et de l'éducation. L'église et la Spiritualité ne doivent pas avoir à intervenir dans les affaires de l’État et à moindre échelle dans celles de la municipalité.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maestro di Bachert

■ Messages : 157
■ Date d'arrivée à Vérone : 14/12/2009

♠ ♠ ♠ ♠
■ Relazioni & Famiglia:
■ Job: Ce que je fais dans la vie ? Je pourrie celle des autres ! Mouhahahahaha !
■ Sono : libertin(e)

MessageSujet: Re: QG DE CAMPAGNE : reppublicani europei   Sam 13 Aoû - 17:11

AFFICHE OFFICIELLE :

Revenir en haut Aller en bas
 

QG DE CAMPAGNE : reppublicani europei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vapore Dei Sospiri :: ÉVÈNEMENTIEL :: ✘VOTE OR DIE :: PARTITO DEMOCRATICO-
Sauter vers: